2022 : Aide à la mobilité

Appels à projets du GDR Rift

Le GDR Rift renouvelle l’aide à la mobilité

Dernier trimestre 2022

Dans l’optique de favoriser les échanges et la formation des étudiants, et vu les difficultés sanitaires ou politiques récentes, le GDR Rift renouvelle son Aide à la Mobilité pour le dernier trimestre 2022.

Les demandes de mobilités peuvent être soumises jusqu’au 15 Septembre 2022. Les demandes seront évaluées et arbitrées en comité scientifique en septembre 2022.

À noter : cet automne, le GDR Rift organise son colloque scientifique les 22-23-24 novembre 2022 à Lyon (France) (https://gdrrift2022.sciencesconf.org).
L’Aide à la mobilité peut être sollicitée pour pouvoir participer à cet évènement (de préférence avec communication). De la même manière que pour toute demande d’aide à la mobilité pour missions d’études ou de terrain, le/la candidat(e) devra présenter dans sa demande le détail du budget de sa participation au colloque, et insister sur le caractère interdisciplinaire de sa démarche.

Pour soumettre une demande, merci de remplir le formulaire en ligne suivant disponible ici.

Rappel : Les allocations ne peuvent être utilisées que pour les frais de missions (voyages, frais de mission) du demandeur (accompagnants exclus), et doivent impérativement être engagées avant la clôture de l’exercice 2022. L’aide allouée est soumise aux justificatifs financiers habituels des tutelles. Nous demandons en plus aux bénéficiaires un retour écrit (une page de rapport accompagné d’un récapitulatif des dépenses) et une petite présentation (5 mn type podcast). Les postulants n’ayant pas fournis les justificatifs de leurs demandes précédentes ne pourront pas déposer de nouveaux projets.

Le comité scientifique du GDR

Lauréat 2022

Laurent PALLAS (PALEVOPRIM)

Mon travail se focalise sur l’anatomie postcrânienne des primates actuels et éteints, et tous particulièrement sur les relations entre comportements locomoteurs, données anatomiques et données écologiques.

Je travaille notamment sur les singes fossiles de la formation de Shungura (Éthiopie) afin d’étudier leurs dynamiques écologiques et adaptatives dans un contexte de changement climatique.

Dans le cadre de mes recherches postdoctorales, j’ai pu bénéficier d’une aide financière de la part du GDR Rift afin d’acquérir des données comparatives dans le but de tester la validité phylogénétique d’une espèce éteinte de primates (Soromandrillus quadratirostris), et d’explorer ses préférences de substrats et de comportements locomoteurs. Ces problématiques de recherche s’intègrent dans une dimension collaborative avec la participation de chercheuses provenant de l’Université de Californie, Berkeley (Prof. Leslea Hlusko et Dr. Marianne Brasil) et de l’Université de Washington Ouest, Bellingham (Dr. Tesla Monson). À terme, l’étude financée par le GDR Rift permettra de mieux comprendre la diversité phylogénétique et fonctionnelle des singes papioninés du Bassin de l’Omo-Turkana et de mieux appréhender l’évolution des écosystèmes fossiles de cette région d’Afrique orientale.

GDR RIFT

©GDR RIFT
Groupe Interdisciplinaire Grand Rift Africain
Mentions légales